Historique du PTV

La Poste de Vallières en 1997

Historique du Petit Théâtre de Vallières

L'histoire du Petit Théâtre de Vallières est intimement liée à celle du Théâtre Vice Versa de Clermont-Ferrand.

Ce dernier, créé en 1995 par quelques amateurs passionnés de théâtre souhaitant partager  la pratique de l'art dramatique avec le plus grand nombre, propose très rapidement un projet associatif éducatif, culturel, artistique et social, autour de valeurs simples, mais essentielles  aujourd'hui, telles que le respect des autres, la tolérance, la convivialité, l'amitié et la solidarité.

L'Association, qui souhaite cultiver une image originale, alliant la tradition du texte à une mise  en scène à la fois moderne et intimiste, entend donner la priorité au texte, au jeu des acteurs et à l'imagination du public.

Elle se tourne délibérément vers le répertoire contemporain, celui des auteurs vivants, des générations actuelles, avec un choix volontariste de critères mettant en valeur le jeu des comédiens, tels que la simple suggestion du décor (le décor minimaliste) ou l'utilisation des éclairages comme élément essentiel au déroulement de l'action (l'émotion lumineuse).

Le projet s'articule autour du triptyque "auteurs, acteurs, spectateurs" et veut permettre à tous, débutants ou confirmés, doués ou moins doués, pratiquants ou animateurs, d'aborder l'art dramatique dans une ambiance ludique de loisir et de plaisir, de réaliser ensemble des spectacles vivants et de partager ainsi avec tous des émotions particulières et des moments de joie.

Avant le théâtre

C’est en 1960 que la Direction Régionale de Clermont-Ferrand des « Postes et Télécommunications » décide d’implanter un bureau de Postes dans le quartier de Vallières à Clermont-Ferrand.

Par lettre de service du 22 décembre 1960, les plans sont confiés à l’architecte R. Bauchet de Clermont-Ferrand. Dressés le 12 septembre 1962, rectifiés en mai puis en juin 1963, ils sont remis définitivement le 30 juillet 1963.

Les travaux de construction commencent probablement cette même année sur le terrain cédé gratuitement à l’ Etat, à titre d’offre de concours, le 24 juin 1961,

par la Ville de Clermont-Ferrand qui l’a elle-même acquis des consorts Mosnier les 23 janvier et 3 février 1959.

En 1996, lorsque La Poste réoriente la politique d’implantation de ses bureaux, elle décide d’aliéner le bureau de Vallières pour s’installer plus prés du Centre-Ville.

Après visite des lieux offerts publiquement à la vente, l’idée de créer un théâtre de poche naît, chez les membres du « Théâtre Vice Versa de Clermont-Ferrand », des difficultés à disposer en permanence d’un local de répétitions et de représentations, et de l’opportunité qui leur est offerte de mettre gracieusement à leur disposition un lieu pouvant être aménagé en théâtre.

Un lieu identitaire

Une année de travaux,  réalisés par des artisans mais aussi par les bénévoles de l’Association,  permet de transformer l’ancienne poste de Vallières, lieu d’échange et de communication, en théâtre de poche, lieu d’expression et de dialogue. Le Théâtre Vice Versa a enfin son lieu identitaire qui est inaugurée les 3 et 4 octobre 1998.

Cet espace doit devenir sa résidence exclusive, mais le soir même de l’inauguration l’ensemble des comédiens souhaitent que ce lieu s’anime et vive tout au long de l’année, qu’il soit véritablement ouvert au spectacle vivant et artistique et qu’il devienne un lieu de rencontre, d’expression et de vie, un lieu de partage.

C'est ce qui est mis progressivement en œuvre en accueillant régulièrement des Troupes, Groupes ou Artistes, en élargissant les activités proposées autour de l'art dramatique, en s'intégrant à la vie de la Cité et en devenant, un lieu pour le théâtre amateur (Amateur: celui qui aime) ouvert aussi bien aux professionnels qu'à ceux dont ce n'est pas le métier principal.

Plusieurs originalités font de cet espace un site pas comme les autres: pas de sélection préalable des spectacles (pourquoi imposer des critères en matière d'art alors que l'art est éminemment subjectif ?), pas d'engagement financier pour les groupes accueillis mais un risque partagé entre eux et le théâtre, une programmation variée de week-ends établie sur l'année civile, et une convivialité avec les spectateurs qui peuvent débattre avec les artistes à l'issue de chaque spectacle.

       

Durant les années 2001 et 2002 un théâtre de verdure est aménagé devant le bâtiment ce qui donne quelques facilités lors de l’organisation de manifestations importantes et ce qui permet aussi d’accueillir chaque année la fête de la musique. 

Des actions pour valoriser l'acte théatral

C’est en septembre 2003 que le Petit Théâtre de Vallières ouvre sa propre maison d’édition qui édite chaque année deux numéros d’un ‘‘Cahier de théâtre’’ comprenant deux pièces : une pour les adultes et une pour le théâtre de la jeunesse.

Le Petit Théâtre de Vallières imagine des actions originales qu’il met en œuvre progressivement, en lien avec les textes, les auteurs, les éditeurs, afin de contribuer à l’évolution et la diversification du répertoire. Des collaborations avec les professionnels du spectacle vivant sont engagées et donnent lieu à des réalisations exceptionnelles.

C’est dans ce cadre qu’ont été accueillis les comédiens Jean-Claude Dreyfus en 2006 et Marcel Maréchal en 2009, ainsi que de nombreux auteurs chaque année.  

  Jean-Claude Dreyfus     Marcel Marechal

                      Jean-Claude Dreyfus au PTV en 2006                                              Marcel Maréchal au PTV en 2009

Les anniversaires de la création du lieu sont régulièrement fêtés (en 2003 pour les 5 ans, en 2008 pour les 10 ans) et permettent de rassembler de nombreux comédiens autour de projets fédérateurs. C’est d’ailleurs à l’occasion du 10ème anniversaire, qu’avec l’aide de ses partenaires institutionnels, le Petit Théâtre de Vallières a changé ses chaises pour des fauteuils de théâtre particulièrement appréciés des spectateurs de plus en plus nombreux à fréquenter le théâtre de poche clermontois. 

       

Merci à tous ceux qui permettent l’existence de cet espace original de rencontre et d'échange, ouvert sur le monde, sur la culture, sur l'art, un espace de création artistique, un lieu magique dont il se dégage, paraît-il, une ambiance si agréable et un plaisir si particulier...

Agenda